Date Tags HzD

Intro

Adepte du FPS depuis "Counter-Strike 1.3", et malgré une tentative de MMORPG, rien y faisait, c'était toujours le FPS qui avait mes faveurs ou rien.

La découverte

Mais là, au détour de surfing on the toile, à la recherche de "hits" pour le fils, à par BattleFront II et COD WWII, en décembre 2017, rien d'autre ne semblait se distinguer. Mais mais mais, l'univers de Horizon Zero Dawn a fini par bien me plaire.

Un univers post apocalyptique, où l'homme redevient simple humain au sein de tribus. Armés d'arcs et de flèches, vivant dans une nature hostile, au dessus des vestiges de bâtiments et structures d'une époque proche de la nôtre...

Chassés par des énormes animaux robotisés ayant résistés à cette fin du monde "commune", voire même qui l'aurait provoquée sous l'impulsion de quelques "savants fous".

Horizon Zero Dawn : Aloy

Le jeu

Ce qui suit n'est qu'un petit tour d'horizon sans rien spoiler, pour cela il y a plein de sites bien faits fournissant détails en tout genre et des soluces quand on sèche sur une mission. Je ne vous ferai donc pas le tour de tout ce que fourni "Guerilla Games", ce afin de vous préserver, et vous laisser l'envie de vous mettre à ce jeu.

L'histoire commence par la découverte d'une gamine élevée par un mentor, et initiée au rudiment de la chasse, gamine que l'on voit grandir, pour passer une épreuve de "guerriers ado": "l'Eclosion", qui sera le début de tout ce qui découlera.

Jeu ouvert et totale liberté du choix du scénario

À aucun moment vous ne vous retrouvez contraint de suivre un chemin, si vous vous retrouver dans une mission trop ardue pour le niveau de compétence du personnage, on peut partir du lieu où on se trouve pour se rendre ailleurs dans un lieu plus serein pour se refaire une santé quand ça se gâte :)

Des quêtes, du très très facile (chasser du lapin/sanglier/renard/pêcher du poisson etc pour pouvoir construire des armes) au très très difficile (tuer une horde de Ravageurs/Dents de Scie au fin fond d'une caverne où l'on doit pirater un "coeur" de creuset) mais, fort heureusement, on nous répète à coeur et à cris, que tout dans le jeu n'est jamais rendu "impossible" (et vous allez lire pourquoi la dessous:)

Se déplacer dans la pampa

Bon évidemment, en jouant on peut faire le neuneu bourrin, et traverser toute la carte à dos de Brouteuse ou Galopeur pour se contenter des missions principales, mais on passera forcement à coté des petites qui, toutes aussi immersives, permettront de se refaire une santé, recharger ses munitions, gagner des points de compétences etc.

les montures

Coureuse

Galopeur

Cependant comme c'est "ouvert", vous pouvez passer d'une quête secondaire à une principale et inversement. Vous n'êtes pas obliger de finir ce que vous avez commencé, on le laisse tomber et on y revient quand on s'en sent l'envie. Par contre, dans les zones dites corrompues, si vous entamez la mission et en partez parce qu'à cours de flèches, quand vous y reviendrez, les ennemis éliminés seront de retour. De même, les zones corrompues sont délimitées par un cercle rouge, si vous en sortez trop longtemps, ca sera la même sentence. Pas glop quand on vient de ratatiner des gros zanimo pas boméchant. Donc en gros quand on se tape une zone corrompue, il faut y aller blinder de munitions sur tous ses arcs.

A l'opposé du bourrin neuneu qui fonce de quête principale en quête principale, on peut prendre le temps de faire des "tâches", et quêtes secondaires (initiées par des personnages avec un point d'exclamation au dessus d'eux) pour acquérir des points de compétences en aidant les personnes croisées sur le chemin.

Une tâche consiste par exemple à ratatiner des malheureux raton-laveur/sanglier/lapin pour récupérer leur viande/peau/os et se forger une carquois plus grand et passer d'une capacité de stockage de 10 à 40 flèches. Mais comme ne tombe pas tout cuit, même en écrabouillant l'une de ces bestioles vous n'allez systématiquement tomber sur, soit l'os, soit la peau, soit la viande à chaque coup meurtrier. Nan, les récompenses sont random. Selon la couleur de la récompense bleue ou verte, on sait qu'on aura mis la main sur l'os ou la peau, récompense en blanc, vous choppez la viande.

Un quête secondaire, c'est "un coup de main" demander par un personnage que vous croisez dans les villes ou en chemin et qui vous dira "ma soeur est en danger ; peux tu me l'a sauver des griffes de XXX ?" et comme zetes bonne poire, qu'est-ce que vous ne feriez pas pour un peu plus de points d'XP :)

Perso quand je me déplace, quand on est accroupis dans les hautes herbes, on n'est pas visible par les machines, du coup par réflexe, quand je me retrouve dans des lieux inconnus je me dis "si hautes herbes pour se cacher, doit y avoir danger" et je fais ma "pause caca" en scrutant "au focus" les alentours pour repérer un danger imminent, au cas où.

Les compétences, les armes

Avec les points de compétences acquis, vous les échangez pour de nouvelles aptitudes du genre, "chasseuse" pour avoir un carquois plus grand pour ses arcs et flèches, du genre "discrétion" (pouvoir courir à coté d'une machine sans se faire repérer au bruit).

A coté des aptitudes de Aloy, on a la possibilité d'apporter des "modifications" à ses armes pour accentuer leur puissance, ou à ses armures (armures qui ne sont qu'en peau de bete hein:) pour accentuer leur résistance. Parmi les flèches de vos arcs, certaines sont de feu, de pierre, d'électricité, ou implosives (très très pratique pour faire sauter la carapace des carapateurs/crocodile par exemple, qui une fois sans défense, se finissent avec des flèches normales).

Tout ce mélange de gestion de ses ressources, vous amène à avoir une stratégie accrue selon les lieux (montagne/déserts) et les animaux (tantôt faible au feu et résistant au froid tantôt faible à l'électricité et résistant au feu par exemple).

Les zanimos machines

Les machines portent des noms évocateurs de leur fonction plus que de leur forme d'animal.

Certaines sont très connes, certaines très retors et ne tombent pas dans vos pièges "trop gros".

Ah oui je ne vous ai pas dit, on peut poser des pièges pour se défaire de casse pieds :)

Du coup pour les plus malins qui voient/sentent le piège, ils ne viennent pas à vous et c'est eux qui vous attendent de pattes fermes !

Les points de vie

En cheminant de ci de là, vous croiserez des plantes qui retabliront la santé de votre personnage. Et quand cela ne suffira pas, vous aurez la possibilité d'acquerir des potions, quand vous n'en trouverez pas sur les corps des méchants :)

Conclusion

Le niveau le plus élevé est le 50, j'en suis à 42 et j'ai à peine fait 50% du jeu (selon la barre de progression du jeu). J'ai encore plein de petites tâches qui me pendent au nez comme des défis des chasseurs, assez ardus pour le manchot que je suis sur manettes (15ans de clavier/souris ca aide pas :).

Avec le niveau du jeu choisi (qu'on peut accentuer pendant la partie ou adoucir) on prend le temps de faire le tour des mondes.

Perso, le seul truc qui ne m'intéresse pas ; ce sont les dialogues entre Aloy et les personnes qu'elle croise. Je cherche l'action (des relents de FPS ca :)

Par contre les enfants, qui au début ne s'intéressaient pas à ce jeu, scotchés sur StarWars BF2, s'y sont mis finalement et eux aiment justement les échangent entre les personnages, articuler comme un film... tout pareil.

Au final tout peut se résumer à "Graphisme superbe & Univers immersif avec très grande modularité du personnage et liberté de choix". Et pour un jeu qui payait pas de mine, Sony semble faire un carton avec ce jeu inattendu.


Comments

comments powered by Disqus